Les frelons asiatiques ou européens ne sont pas agressifs par nature. S’ils se sentent menacés, oui, ils attaquent et peuvent même cracher du venin. Sachez que le frelon ne voit pas à 5/6m, donc tant que vous ne l’approchez pas, il n’y a pas de raison qu’il vous attaque.

Par contre, le frelon asiatique, a un dard de 6 à 8 mm. Lorsqu’il vous pique, le dard rentre dans l’épiderme et ne vous fait pas qu’une piqure superficielle ou en surface. C’est pour cela que les piqures sont toujours plus douloureuses et impressionnantes, et d’autant plus, en cas d’allergie.

Leur capacité de reproduction est très rapide et ils ont peu de prédateurs en Europe en faisant une espèce de plus en plus nuisible notamment pour notre écosystème.

Causant  des dégâts importants dans les vergers en dévorant les fruits, le frelon asiatique s’attaque surtout aux abeilles qui constituent 80 % de son régime alimentaire. Même si toutes les abeilles ne meurent pas, la prédation des frelons asiatiques les stresse énormément, ce qui limite les récoltes de nectar et de pollen et affaiblit leurs réserves pour l’hiver.

Vespa velutina présente donc une menace grave pour la filière apicole et nuit à la biodiversité, car l’abeille contribue à la reproduction de 80 % des espèces de plantes à fleurs. Outre les abeilles, il s’attaque aux insectes de très nombreux ordres et notamment aux guêpes, mouches, papillons ainsi qu’aux araignées.

 

 

 

 

Laisser un commentaire